Privilege Organisation | Lag Ba'Omer 2017, 2018 et 2019 | Privilège Organisation
2473
page-template-default,page,page-id-2473,page-child,parent-pageid-2491,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.4,vc_responsive

Lag Ba’Omer

Lag Ba’omer
Date
Dimanche 14 mai 2017
Jeudi 3 mai 2018
Jeudi 23 mai 2019

Toutes les fêtes juives ne sont pas citées dans la Bible, bien qu’elles soient étroitement liées à certains de ses événements. C’est le cas de la fête de Lag BaOmer. L’histoire de Lag BaOmer puise ses sources durant la période de la sortie d’Égypte du peuple d’Israël et du don de la Torah à Moise par Dieu. Quelles sont les origines de cette fête et quelle est son importance pour la communauté juive ? On le découvre dans ce billet.

Origine de Lag BaOmer

Comme le reflète son nom, la fête de Lag BaOmer a lieu durant la période de l’Omer. Lag Ba Omer signifie « le 33e jour du Omer » et désigne le jour de célébration de la fête. Celui-ci se situe entre la Pâque (le Pessah) et la Pentecôte juives (le Chavouot). Historiquement, la fête de Lag BaOmer marque la fin d’une épidémie qui eut lieu durant cette période.

En effet, l’un des fondateurs principaux du Judaïsme rabbinique perdit 24000 de ses étudiants frappés d’une plaie mortelle. D’après les croyances juives, cette vague de morts d’origine divine était un châtiment de correction pour ces étudiants qui ne s’accordaient pas un respect mutuel. A l’occasion de Lag BaOmer, on commémore donc leur décès et celui de Rabbi Chimon bar Yo’hai, un autre fondateur du Judaïsme rabbinique.

feu de camp

Les traditions et les célébrations associées à Lag BaOmer

La fête de Lag BaOmer se célèbre à travers des danses et chants qui débutent la veille au soir et prennent fin à l’aurore. C’est l’occasion pour les enfants de faire des feux de camp et de participer aux réjouissances communes. Cette fête est marquée par des pèlerinages effectués sur les tombes des juifs considérés comme justes. Des milliers de juifs se rendent alors sur le tombeau de quelques sages, dont Rabbi Chimon bar Yo’hai. Le jour de Lag BaOmer, toutes les pratiques marquant le deuil sont suspendues. Il n’est donc pas permis de s’attrister ce jour, mais plutôt de se réjouir convenablement à travers mariages, jeux ou danses. Ces réjouissances visent à célébrer l’unité du peuple juif : c’est le thème central de la fête de Lag BaOmer.