Privilege Organisation | Yom Kippour 2017, 2018 et 2019 | Privilège Organisation
2476
page-template-default,page,page-id-2476,page-child,parent-pageid-2491,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.4,vc_responsive

Yom Kippour

De toutes les fêtes juives, celle du Yom Kippour est la plus célébrée et la plus connue. C’est la fête du Grand Pardon chez les Juifs en Israël et dans la diaspora juive. Yom Kippour permet aux Juifs de se libérer de leurs péchés à travers la pratique de la prière, de l’indulgence, de la rédemption et du pardon, afin de bien commencer la nouvelle année en toute grâce. Elle intervient au bout de dix jours de pénitence après la Rosh Hashana qui est considérée comme la fête du nouvel an chez les Juifs. Pendant les prières pour le Yom Kippour, les pratiquants portent des vêtements blancs comme signe de pureté et de sainteté. Mais, quelle est l’origine de la fête du Yom Kippour ? Quelles sont ses traditions et comment se célèbre-t-elle ?

Yom Kippour
DébutFin
vendredi 29 septembre 2017 samedi 30 septembre 2017
mercredi 19 septembre 2018jeudi 20 septembre 2018
mercredi 9 octobre 2019jeudi 10 octobre 2019

Origine de Yom Kippour

La fête du Yom Kippour a une origine biblique, notamment du livre du Lévitique. En hébreu, elle est appelée Yom Hakippourim, c’est-à-dire le jour des propitiations ou le jour des pardons. Les Juifs l’appellent aussi le jour du Grand Pardon. En effet, Yom Kippour est la commémoration du jour où Dieu a pardonné le peuple juif pour la faute du Veau d’Or. Moïse a dû passer des jours sur la montagne pour demander à Dieu de pardonner le peuple juif, et le dixième jour du mois hébraïque de Tichri, le pardon divin lui a été accordé. C’est en rappel de ce jour que le peuple juif célèbre la fête du Yom Kippour.

prière au mur des lamentations

Les traditions et les célébrations associées à Yom Kippour

Dans la tradition juive jusqu’à aujourd’hui, la célébration du jour des pardons est marquée par des interdits et des obligations. En effet, le jour du Yom Kippour, les juifs ne doivent ni manger ni boire, ils doivent s’abstenir des relations sexuelles, ils ne doivent pas se laver (sauf les yeux et les mains), ni user des produits cosmétiques et des lotions, ni porter des chaussures en cuir. Le jeûne ne concerne que les hommes ayant au moins 12 ans et les femmes au moins 13 ans. Les femmes enceintes ou allaitantes et les malades sont exemptés.

A l’occasion du Yom Kippour, les Juifs ne travaillent pas. Ils consacrent plus de 24 heures à la prière pour le pardon.